BRF mon amour !

DSCN7614m

Le Bois raméal fragmenté (BFR pour les intimes) est un peu l’or brun du jardinier.

Il sert à tout ! On peut se coucher dessus, s’en mettre dans les cheveux, sur la peau, le jeter en l’air ou se cacher dedans. 

Le BRF constitue par ailleurs l’un des principaux ingrédients de la lasagne végétale. Il remplit aussi parfaitement son rôle de paillage, garde l’humidité et empêche (un peu) les mauvaises herbes (ou « herbes non désirées » pour les gentils ayatollah des doux euphémismes) de pousser.

DSCN7620m DSCN7623m

DSCN7621m DSCN7628m

 

Brouettes et galettes sont les deux mamelles d’AOC

DSCN7176

En parodiant Sully, cela pourrait presque tenir lieu de devise hivernale.

Lorsque après des heures de dur labeur dans la plaine campuséenne son estomac lui rappelle qu’il est temps de goûter, le vaillant jardinier s’essuie le front et contemple le travail bien fait. Puis il s’en va ranger ses outils subventionnés dans son cabanon par ses camarades récupéré.

Voyant que le feu est allumé et la table dressée, garnie de gâteaux et de boissons chaudes, il se presse autour de la brouette fumante et pose délicatement son fondement sur le canapalette maison. Il  jette parfois un regard dubitatif sur celui qui a préféré Michel Drucker aux vers de terre et qui ne se pointe qu’à l’heure du thé. Mais comme le jardinier aboie plus qu’il ne mord, et qu’il croit encore naïvement aux vertus pédagogiques de la critique, il offre quand même l’hospitalité au mal élevé.

Le feu crépite, la nuit tombe, les rois sont tirés et ses habits ont l’odeur de la fumée. Que le jardinier est bien avec ses copains !

DSCN7528 DSCN7168

DSCN7166 DSCN7170

AOC pimente le jardinage

IMG_20141109_151926M

Il n’y a pas si longtemps, le potager était à la mode basque…

A défaut de tir à la corde, de Lasto altxatzea, d’Harri altxatzea ou encore de Lokotxa (ça, on pourrait peut être le tenter un jour), les aociens se sont essayés au tissage de piments d’Espelette (d’origine campus pour le coup).

Crus, cuits, séchés et prochainement en poudre, c’est la première année que le piment s’installe sur nos buttes. Le résultat est encourageant ; la production abondante et les couleurs éclatantes. Ne manquent que les fèves de cacao pour fabriquer la Chocotegia !

DSCN7115 IMG_20141109_151919M

IMG_20141109_154111M IMG_20141109_154033M

« Navets », by AOC Production Ltd

IMG_20141005_171555

« La soupe aux choux », « Le gendarme et les extraterrestres », « Into the wild », « Le grand pardon » ou encore « Taxi 4 », des navets il y en a pour tous les goûts. Mais le préféré d’AOC il s’appelle Brassica napobrassica.

Ironie de dame nature (Fred, ton lyrisme est contagieux), le navet est l’un des légumes qui pousse le mieux au jardin ces derniers temps. Faut-il y voir un message ?

Le petit Brassica n’est pas le seul à ravir nos papilles, blettes, pommes de terre, piments et aubergines retardataires sont également de la partie.

IMG_20141005_142132 IMG_20141005_164416

DSCN7086 DSCN7084

IMG_20141005_172248 IMG_20141029_170536M

 

La rentrée 2014 des jardiniers du kolkhoze

IMG_20140825_184238

La rentrée 2014 des jardiniers du kolkhoze pessacais avait lieu ce dimanche 7 septembre. Malgré une chaleur torride, les vaillants aociens ont pris soin d’entretenir les parcelles et de poursuivre les plantations en prévision des saisons à venir. Les navets ont ainsi été repiqués et plusieurs buttes se sont vues couvrir de graines de moutardes blanches (engrais vert dont nous vous avons déjà vanté les mérites) destiné à enrichir et à protéger le sol.

La relative abondance des récoltes n’est sans doute pas étrangère à la forte pluviosité de l’été. Celle-ci ne doit toutefois pas faire oublier la grande vulnérabilité du jardin vis à vis du manque d’eau, même si le goûte-à-goûte permet d’économiser et de mieux cibler l’usage de la ressource. L’année 2014-2015 devra être mise à profit afin d’augmenter nos capacités de récupération et de stockage de l’eau de pluie (notamment au moyens de cuves supplémentaires et de gouttières installées sur le cabanon), ainsi que pour améliorer la puissance de l’actuel système d’irrigation.

Bref, il reste encore beaucoup à faire, et aussi à inventer. Le jardin n’attend plus que vous !

DSCN6830 DSCN6834

DSCN6836 DSCN6835

© Copyright Appellation Origine Campus - Theme by Pexeto