Ces fleurs qui se mangent

On dit que tout est bon dans le cochon, et si tout était bon dans le jardin ? Nos fruits et nos légumes sont savoureux, alors qu’en est-il du côté des fleurs ?

Quelques exemples de fleurs (non traitées) comestibles :

  • en salade : capucine (entière), pensée (enlever le pédoncule), giroflée, œillet, pissenlit, tulipe (enlever étamines et pistil)
  • en infusion : chrysanthème (pétales et feuilles seulement)
  • en beignet : bourrache
  • en confiture : rose
  • en garniture : coquelicot (pétales seuls), yucca (pétales seuls)
  • en biscuit : souci
  • en soupe : violette
  • en sorbet ou glace : sureau
  • farcie : fleur (mâle) de courge, glaïeul

IMG_8337

Aucune donnée nutritionnelle n’est à ce jour disponible sur les fleurs. On pourrait cependant les rapprocher de certains condiments ou plantes-feuilles comme la salade (essentiellement composées d’eau et de minéraux).

Flower power

Le soleil radieux du WE dernier était propice au jardinage.

Par delà les incontournables tâches d’entretien, une visite du Printemps du Bourgailh fut l’occasion de glaner, auprès de producteurs locaux, de quoi colorer un peu le potager.

Surfant sur le Flower power, la journée fut agréablement ponctuée d’un pique nique musical,  pour lequel AOC avait d’ailleurs sorti l’argenterie.

DSCN2639 DSCN2641

DSCN2644 DSCN2645

DSCN2652 DSCN2665

DSCN2660

 

 

 

 

 

© Copyright Appellation Origine Campus - Theme by Pexeto