Arrosage automatique, acte 1 : la cuvée prend de la hauteur

Les fidèles du Magazine de la santé n’ignorent pas le point commun entre un arrosage automatique et une femme à qui…

Chez AOC, les mœurs des jardiniers sont plus conventionnels, du moins aux heures où les enfants ne sont pas encore couchés. De fait, l’arrosage automatique y rime plus volontiers avec sens pratique et débrouillardise. Première étape de ce passage à l’ère de l’économie et de la précision, rien que ça, le déplacement des cuves de récupération d’eau a été effectué ce dimanche 12 mai. Situées au point le plus haut du jardin, l’ensemble des parcelles pourra compter sur la gravité induite par la topographie du terrain, ainsi que sur une capacité totale de stockage de 4m3, pour se voir abondamment irriguées.

La seconde étape, qui ne manquera pas d’attirer les adeptes des legos et autres nostalgiques de la saga des Super Mario Bros, consistera en la réalisation du circuit d’irrigation. Rendez vous au jardin le dimanche 16 juin à partir de 10h00 précises. Venez gagner vos galons de professionnel de l’arrosage automatique et portez vous au secours des Desperate Housewife et de leurs pelouses délaissées (le pluriel évitera toute équivoque).

Anticipant de quelques semaines ce saut dans la modernité, de nouvelles parcelles, jusqu’ici en jachère, ont été préparées pour accueillir haricots vers, courgettes, et autres salades, dont quelques unes sont par ailleurs prête à être cueillies – avec des fèves, du parmesan et de l’huile d’olive c’est pas mal du tout.

DSCN2776 DSCN2778

DSCN2782 DSCN3084

DSCN3069DSCN3068