Brouettes et galettes sont les deux mamelles d’AOC

En parodiant Sully, cela pourrait presque tenir lieu de devise hivernale.

Lorsque après des heures de dur labeur dans la plaine campuséenne son estomac lui rappelle qu’il est temps de goûter, le vaillant jardinier s’essuie le front et contemple le travail bien fait. Puis il s’en va ranger ses outils subventionnés dans son cabanon par ses camarades récupéré.

Voyant que le feu est allumé et la table dressée, garnie de gâteaux et de boissons chaudes, il se presse autour de la brouette fumante et pose délicatement son fondement sur le canapalette maison. Il  jette parfois un regard dubitatif sur celui qui a préféré Michel Drucker aux vers de terre et qui ne se pointe qu’à l’heure du thé. Mais comme le jardinier aboie plus qu’il ne mord, et qu’il croit encore naïvement aux vertus pédagogiques de la critique, il offre quand même l’hospitalité au mal élevé.

Le feu crépite, la nuit tombe, les rois sont tirés et ses habits ont l’odeur de la fumée. Que le jardinier est bien avec ses copains !

DSCN7528 DSCN7168

DSCN7166 DSCN7170

Reporterre nous « in terre view » !

A l’orée de cette année 2015 (que nous vous souhaitons bonne, douce, verte, solidaire, surprenante, saine, équilibrée, joyeuse, et sucrée),  la jauge de tolérance des jeux de mots déplorables est heureusement remise à zéro.

Ouf, on va pouvoir déstocker un peu !

En attendant d’autres saillies verbales au goût douteux, les plus littéraires d’entre vous pourront se rendre sur le site les journalistes de Reporterre qui viennent d’écrire un bel article sur les jardins partagés du campus : http://www.reporterre.net/A-la-fac-de-Bordeaux-les-etudiants.

AOC pimente le jardinage

Il n’y a pas si longtemps, le potager était à la mode basque…

A défaut de tir à la corde, de Lasto altxatzea, d’Harri altxatzea ou encore de Lokotxa (ça, on pourrait peut être le tenter un jour), les aociens se sont essayés au tissage de piments d’Espelette (d’origine campus pour le coup).

Crus, cuits, séchés et prochainement en poudre, c’est la première année que le piment s’installe sur nos buttes. Le résultat est encourageant ; la production abondante et les couleurs éclatantes. Ne manquent que les fèves de cacao pour fabriquer la Chocotegia !

DSCN7115 IMG_20141109_151919M

IMG_20141109_154111M IMG_20141109_154033M

« Navets », by AOC Production Ltd

« La soupe aux choux », « Le gendarme et les extraterrestres », « Into the wild », « Le grand pardon » ou encore « Taxi 4 », des navets il y en a pour tous les goûts. Mais le préféré d’AOC il s’appelle Brassica napobrassica.

Ironie de dame nature (Fred, ton lyrisme est contagieux), le navet est l’un des légumes qui pousse le mieux au jardin ces derniers temps. Faut-il y voir un message ?

Le petit Brassica n’est pas le seul à ravir nos papilles, blettes, pommes de terre, piments et aubergines retardataires sont également de la partie.

IMG_20141005_142132 IMG_20141005_164416

DSCN7086 DSCN7084

IMG_20141005_172248 IMG_20141029_170536M

 

Visite du jardin en fanfare

Ce samedi 27 septembre ne fût pas uniquement marqué par le mariage de Georges Clooney.

What else ? Une visite en fanfare du jardin dans le cadre de l’édition 2014 des Campulsations.

Plus d’une trentaine de personnes étaient réunies sous un grand ciel bleu pour écouter le camarade jardinier Fredérikovich présenter le potager et l’association au son des cuivres du « Parti collectif ».

L’occasion de rappeler qu’AOC reste ouverte à toutes celles et ceux qui ont envie de nous rejoindre. Pas besoin d’un master en carottes, motivation et curiosité suffisent amplement !

DSCN7093 DSCN7083

DSCN7094 DSCN7092

© Copyright Appellation Origine Campus - Theme by Pexeto