Ces fleurs qui se mangent

On dit que tout est bon dans le cochon, et si tout était bon dans le jardin ? Nos fruits et nos légumes sont savoureux, alors qu’en est-il du côté des fleurs ?

Quelques exemples de fleurs (non traitées) comestibles :

  • en salade : capucine (entière), pensée (enlever le pédoncule), giroflée, œillet, pissenlit, tulipe (enlever étamines et pistil)
  • en infusion : chrysanthème (pétales et feuilles seulement)
  • en beignet : bourrache
  • en confiture : rose
  • en garniture : coquelicot (pétales seuls), yucca (pétales seuls)
  • en biscuit : souci
  • en soupe : violette
  • en sorbet ou glace : sureau
  • farcie : fleur (mâle) de courge, glaïeul

IMG_8337

Aucune donnée nutritionnelle n’est à ce jour disponible sur les fleurs. On pourrait cependant les rapprocher de certains condiments ou plantes-feuilles comme la salade (essentiellement composées d’eau et de minéraux).